DECORS ET FIGURINES

DECORS ET FIGURINES

Battle Cry

Il y a des jeux que l'on cherche très longtemps avant de pouvoir enfin mettre la main dessus. Je peux dire que Battle Cry est un de ceux-là. Oh, il n'est pas si difficile que cela à trouver sur ebay ou sur certains sites de vente en ligne mais on le trouve alors à des prix ahurissants (et je ne vous parle même pas des frais de port encore plus élevés que le jeux lui-même). Je peux donc vous dire que lorsque je l'ai vu passé sur ebay du côté de l'Allemagne, je me suis scotché dessus en attendant fébrilement la fin de la vente pour coller une petite enchère de dernière seconde.

 

C'est la rançon du succès pour un jeu de Richard Borg de 1999 qui est maintenant devenu un collector puisqu'il n'est plus édité. On ne présente bien entendu plus Mr Borg à qui l'on doit aussi les séries Battlelore, Mémoire 44, Commands & Colors - ancients. Pour faire simple, on peut dire que BattleCry est un peu l'ancêtre des ces jeux puisqu'il pose les bases du système de jeu régulé par "card driven". C'est à dire que l'on joue des cartes pour activer ses unités sur le plateau de jeu.

 

La couverture.

 

Comme la boîte le laisse supposer, dans Battle Cry, il nous est proposé de rejouer des grandes batailles de la guerre de sécession telles que First Bull Run, Shiloh, Antietam, Gettysburg, ...  des noms qui donnent forcément envie de se mettre autour de la table de jeu. Non?

 

Petit apperçu du contenu de la boîte: 60 cartes de jeu, plus de 120 figs plastique, des dés spéciaux, des hexagones pour simuler les différents terrains et des plaches de drapeaux à coller sur les figs. Le tout soigneusement rangé dans un plastique thermoformé. Pas si mal pour un jeu d'il y a dix ans.

 

 

Le plateau de jeu. Je n'aime pas trop le "Battle Cry" imprimer en plein milieu de celui-ci mais bon... 

 

Le livret de règles qui comprend également une quinzaine de scénarii.

 

Et les figs plastique de couleur bleue et grise. Ici les canons et l'infanterie.

 

La cavalerie et un général (à droite).

 

Le principe du jeu est assez simple, chaque camp démarre la partie selon une implantation sur le plateau de jeu définie par le scénario tel que l'emplacement et nombre des troupes, paysage, nombre de cartes en main et ordre du tour. Ensuite tout est fluide, le premier joueur place un ordre (carte à jouer) et l'applique aux troupes, on résout les combats et ensuite c'est à l'autre joueur de jouer. Le premier qui atteint le score de 7 drapeaux énnemis capturés remporte la bataille mais peut-être pas la guerre. ; )

 

Un jeu très simple, des règles très abordables même pour de très jeunes joueurs (seul frein dans ce cas, les cartes d'ordres en anglais), du matériel de qualité et en nombre. Bref un classique du genre qui mérite largement sa place dans une bonne ludothèque.

 



25/10/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres