DECORS ET FIGURINES

DECORS ET FIGURINES

Last Night on Earth

Cela faisait un sacré moment que je le guettais sur ebay sans jamais le trouver ou alors à des prix ahurissants (surtout les frais de port). Et puis un jour, j'ai demandé au responsable du Temple du jeu de Nantes s'il ne pouvait pas m'en avoir un exemplaire. Quelques jours plus tard, la boite de jeu m'attendait au magasin ainsi que son extension. Comme quoi, rien ne vaut les magasins de proximité, même si cela se paie un peu plus cher.

 

Donc, me voici en possession des deux boites du jeu Last Night on Earth de chez Flying Frog Productions:

 

Le jeu de base:

 

 

Et Growing Hunger, l'extension:

 

Comme les couvertures des deux boites le laisse présager, il s'agit bel et bien d'un jeu de zombies (hum y'a bon!!!). Un de plus vous allez me dire... Et bien oui, un jeu de plus sur ce thème mais là, c'est un très bon.

 

Vous voici donc plongé dans une petite ville américaine à la tête de survivants ou de zombies. Le nombre de survivants et de zombies est le même quel que soit le nombre de joueurs (2 à 6). Il y a donc toujours sur le plateau modulaire 4 héros humains (joués par 1 à 4 joueurs) et des zombies (joués par 1 à 2 joueurs).

 

La partie en cours:

 

La partie se déroule en fonction de scénarii basées plus ou moins sur des films gores classiques ou sur des poncifs du genre. Le nombre de tour de jeu est donné par le scénario, de même que les objectifs pour les zombies (en général tuer 2 des survivants) et les survivants.

 

Le tour se fait d'abord pour les zombies (déplacement, attaque et placement de nouveaux morts-vivants) et ensuite pour les humains (déplacement ou recherche dans un bâtiment, attaque à distance et au contact).

 

Détail du plateau:

 

Le plateau est modulaire afin d'augmenter la durée de vie du jeu. Il y a un plateau central recto (terrain herbeux) / verso (un manoir) et 8 plateaux extérieurs en forme de L qui viennent de poser autour du plateau central.

 

Les joueurs ont pour les aider accès à des objets ou à des événements par le biais de cartes qu'ils piochent au début de leur tour (pour les zombies) ou s'ils sont dans un bâtiment et qu'ils le fouillent (pour les humains). Bien sûr, ces cartes sont plus ou moins utiles, ou puissantes. Elles sont en nombre (120 pour chaque factions) et permettent donc  de ne jamais refaire la même partie.

 

Fiches de personnages:

 

Chaque personnage possède des caractéristiques spéciales (combat, tir, restauration de point de vie, ...) et un nombre limité de points de vie (entre 2 et 4). La capacité max de chaque humain est de 4 cartes objet. Les échanges sont autorisés entre joueurs.

 

Trois modèles de zombies:

 

Les oranges et verts pour les différencier lorsqu'il y a deux joueurs zombies et les rouges qui ont des capacités spéciales (en règle optionnelle)

 

Exemples de cartes pour les zombies:

 

Une partie des 16 "héros" disponibles:

 

Les figs en plastique souple sont vraiment très belles et représentent les personnages tels que les visuels sur les cartes. J'hésite à les mettre en couleurs.

 

Exemples de cartes des humains:

 

A noter qu'il existe déjà trois autres extensions qui ne sont vendues que sur le site de l'éditeur. Chacune d'entre elles apporte dix nouvelles cartes à jouer et un scénario plus quelques nouvelles règles. Je vais essayer de me les procurer dans les semaines à venir.

 

Le petit plus du jeu est sans nul doute le visuel des cartes. Ils ont, en effet, eu la bonne idée de prendre des acteurs, de les maquiller et de faire toute une série de photos en situations pour illustrer les cartes et fiches de personnages. Le résultat est tout simplement génial je trouve. Ca change des habituels dessins d'illustration.

 

Après quelques parties au club, les différents joueurs ont tous été séduit par le jeu. Les règles sont assez simples (un petit quart d'heure pour commencer une partie, mise en place du jeu comprise). Le visuel de certaines cartes un peu sanguinolantes et le fait que le jeu soit totalement en anglais (il y a du texte sur toutes les cartes et le plateau de jeu) le réserve cependant à des adultes ou des ados ayant de bonnes bases dans la langue de la perfide Albion.

 

Le thème, les règles, le matériel, la durée de vie, les extensions, l'humour, ... tout me plait dans ce jeu. C'est pour l'instant mon coup de coeur ludique de l'année. Mais bon, elle n'est pas finie ...



11/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres